Un peu partout sur les spots de la planète, peu de surfeurs utilisent des appareillages orthopédiques pour la rééducation ou prévenir les blessures, pourtant chez les pros et dans le surf de gros, ces pratiques sont courantes.

Malheureusement, je me suis blessé au genou lors d’un freesurf ici à Bali, je dois me retirer de la prochaine épreuve pour récuperEr et revenir le plus vite possible. (J.J Florence)

Des produits adaptés au surf

Depuis plus de 10 ans, les entreprises d’orthopédie pour les sportifs ont développé des produits de plus en plus légers et robustes adaptés à la pratique aquatique.

Combien de surfeurs ont des fragilités chroniques du genou ? Les blessures en fin de vagues sur la dernière manœuvre sont communes, entorse du genou luxations, lésions musculaires…

Récemment nous avons vu Italo Feirrera se blesser à l’US Open Surfing.

John John s’envole avec (et sans) son orthèse de genou.

En juin 2018, J.J Florence, s’est blessé au genou en surfant en freesurf à Keramas (Bali) après s’être fait éliminer du Corona Bali Protected. Le pronostic n’était pas particulièrement bon, les médecins affirmant que John John pourrait être hors de l’eau jusqu’à six mois. Cela signifiait qu’un troisième championnat du monde était inenvisageable pour lui en 2018.

J’ai essayé de faire des bottom turns dans le jardin pour voir si il y avait ne serait-ce qu’une possibilité pour moi de surfer lors de cet événement, mais je ne le sentais pas. Je pense que c’est mieux que je guérisse à 100% avant de retourner dans l’eau. (J.J Florence)

Suite à ce traumatisme, JJ a dû suivre une longue phase de rééducation et de préparation physique pour pouvoir se remettre à l’eau. De nombreux exercices sont destinés à prévenir les blessures dans le surf.

A la reprise et suite aux conseils de médecins spécialisés, il a utilisé une genouillère ligamentaire adaptée à la pratique du surf.

Ces orthèses ultralégères permettent un maintien total des ligaments afin d’éviter toutes torsions possibles. Avec cette protection, il a pu surfer avec plus de confiance et apparemment sans gêne particulière comme on peut le voir dans cet édit…

View this post on Instagram

1 out of 90 is good.

A post shared by John john Florence (@john_john_florence) on

Quelques jours après cette session engagée, il remet ça en surfant de longues vagues à tricks, toujours équipé de son orthèse.

View this post on Instagram

I just want to go fast. _ Song: @photay

A post shared by John john Florence (@john_john_florence) on

Les anciens valident dans le surf de gros : Andrew Cotton et Garett McNamara

Ces dernières années, l’engagement dans le surf de grosses vagues n’a cessé d’augmenter. Cette pratique comporte de gros risques, car les surfeurs sont victimes de forts impacts à la chute.

Garrett McNamara en est un vrai exemple, ce big-wave rider hawaïen a connu des wipe-out impressionnants que ce soit à Nazaré, Maverick ou à Jaws. Il s’est blessé plusieurs fois aux épaules et au genou à 3 reprises (déboîtements). Son wipe out à Mavericks le 7 janvier 2016 lui a valu deux opérations, 7 mois de rééducation et une entrée dans la sélection du Wipe Out Of The Year par la WSL.

C’était la douleur la plus intense que j’ai ressentie dans ma vie, Je ne voulais plus être sur Terre. (Garrett McNamara)

McNamara lors de cette chute a subi une fracture en quatre parties de l’os humérus du bras gauche. La tête de l’humérus s’est brisée en neuf morceaux, la tige coincée dans le muscle pectoral de McNamara. Les articulations de son genou ont également été endommagées.

Andrew Cotton son coéquipier et conducteur de jet-ski, s’est également rompu les ligaments lors de sessions XL .

Les genoux des surfeurs sont donc, quelle que soit la taille des vagues, fortement sollicités et exposés aux chocs et traumatismes. Que ce soit une douleur ligamentaire ou rotulienne, chacun a besoin d’une genouillère adaptée à son cas.

Si tu veux plus de conseils, tu peux joindre SPORT ORTHESE, et comme ce sont des surfeurs, ils nous ont fait un code promo de 15% valable sur tout le site (code promo : DUCKDIVE2019). Plus d’excuses pour ne pas aller surfer après une douleur au genou. 🤙

Rédaction : Lucas AIRAUDI > https://www.linkedin.com/in/lucas-airaudi-4717a694/